Mike Soroka wins Canadian Baseball Hall of Fame’s Tip O’Neill Award

St. Marys, Ont. – Calgary native Mike Soroka has been named the winner of the Canadian Baseball Hall of Fame’s 2019 Tip O’Neill Award.

Canada’s baseball shrine presents this honour annually to the Canadian player judged to have excelled in individual achievement and team contribution while adhering to baseball’s highest ideals.

Soroka, who finished second in the National League Rookie of the Year voting and sixth in the Cy Young Award voting, is a first-time winner of the award. He staved off strong competition from last year’s winner James Paxton (Ladner, B.C.) to secure the honour.

“Mike Soroka put together one of the best rookie seasons by a Canadian pitcher in major league history,” said Scott Crawford, the Canadian Baseball Hall of Fame’s director of operations. “He not only had an outstanding regular season with the Atlanta Braves, but he was also dominant in his first post-season start. He’s definitely a worthy recipient of the award.”

In his first full major league season, Soroka posted a 13-4 record and a 2.68 ERA, while striking out 142 batters in 174-2/3 innings in 29 starts for the Braves. His ERA ranked third in the National League, while his road ERA (1.35) was the best in the circuit and the fifth lowest in major leagues since 1913 (minimum 15 games started).

Among National League rookie hurlers, Soroka had the best ERA, was third in wins and fourth in games started, innings pitched and strikeouts. For his efforts, he was named to the National League All-Star team and a starting pitcher on Baseball America’s MLB All-Rookie team.

The Canuck right-hander was also masterful in his first post-season start, limiting the St. Louis Cardinals to one run on two hits, while striking out seven, in seven innings in Game 3 of the National League Division Series.

Selected in the first round of the 2015 MLB draft, the PBF Redbirds and Junior National Team alum made his big league debut on May 1, 2018. In five starts for the Braves last season, he registered a 2-1 record and a 3.51 ERA.

On top of his strong on-the-field performance in 2019 , Soroka has also been active in charitable and community endeavors. He worked with a number of charities that the Braves Foundation supports, including the Dave Krache Foundation and Children’s Healthcare of Atlanta. He also worked with CHOA’s epilepsy unit during the season to host a number of children and their parents at a game. Back in his home province, he serves as an ambassador for KidSport Calgary.

Credit Kevin D. Liles/Atlanta Braves

“When I had been told I would be the recipient of the 2019 Tip O’Neill Award, it really did put me back in a sense of awe,” said Soroka. “Having had the opportunity to grow up through the Canadian Baseball Program (Junior National Team), I have always felt a sense of pride when there are Canadians excelling in this game. I am always sure to mention to anyone watching other games in the clubhouse when a Canadian is at the plate or on the mound. I am beyond humbled to have the honour of sharing this award with some of the greats of not just Canadian baseball, but Major League Baseball period. This sense of pride has stemmed from others who represented Canadian baseball so well before me, and is something I hope to carry on as well.

“I am extremely thankful to have been considered for the Tip O’Neill, as it will be something I carry with great pride.”

Details about the presentation of the 2019 Tip O’Neill Award will be announced in the coming months.

The Hall’s Tip O’Neill Award is named after Woodstock, Ont., native James “Tip” O’Neill, who was one of Major League Baseball’s first legitimate stars. With the American Association’s St. Louis Browns in 1887, O’Neill set big league records in hits, doubles, slugging percentage and total bases, while compiling a major league record .492 batting average. Walks were counted as hits in 1887, but if O’Neill’s average was calculated by today’s standards, it would be .435, the second-highest in big league history to Hugh Duffy who hit .440 in 1894.

To determine the winner of the Tip O’Neill Award, the Hall takes into account a number of criteria, including each candidate’s on-the-field performance, contributions to their team, community and charitable endeavors and support in fan voting. Starting on November 15, the Hall had encouraged fans to vote for their top three candidates and they responded by casting their votes via e-mail and on the Hall’s website.

*Mike Soroka photo credit Kevin D. Liles/Atlanta Braves

Past winners of the James “Tip” O’Neill Award:

1984 – Terry Puhl
1985 – Dave Shipanoff
1986 – Rob Ducey
1987 – Larry Walker
1988 – Kevin Reimer
1989 – Steve Wilson
1990 – Larry Walker
1991 – Daniel Brabant
1992 – Larry Walker
1993 – Rob Butler
1994 – Larry Walker
1995 – Larry Walker
1996 – Jason Dickson
1997 – Larry Walker
1998 – Larry Walker
1999 – Jeff Zimmerman
2000 – Ryan Dempster
2001 – Corey Koskie
2001 – Larry Walker
2002 – Eric Gagné
2002 – Larry Walker
2003 – Eric Gagné
2004 – Jason Bay
2005 – Jason Bay
2006 – Justin Morneau
2007 – Russell Martin
2008 – Justin Morneau
2009 – Jason Bay
2010 – Joey Votto
2011 – Joey Votto
2011 – John Axford
2012 – Joey Votto
2013 – Joey Votto
2014 – Justin Morneau
2015 – Joey Votto
2016 – Joey Votto
2017 – Joey Votto
2018 – James Paxton
2019 – Mike Soroka
_______________________________________________________________

Mike Soroka est le lauréat du prix Tip O’Neill du Temple de la renommée du baseball canadien

St-Marys, Ontario – Le lauréat 2019 du prix Tip O’Neill remis par le Temple de la renommée du baseball canadien est Mike Soroka (Calgary, AB).

Ce prix est remis annuellement au joueur canadien qui a excellé de façon individuelle et apporté une grande contribution à son club tout en adhérant aux plus grands idéaux du baseball.

Soroka, qui a terminé deuxième pour le titre de recrue de l’année dans la Ligue nationale et sixième pour le Cy Young, remporte ce prix pour la première fois. Il a tout juste surpassé le gagnant précédant, James Paxton (Ladner, C.-B.).

« Mike Soroka a réalisé l’une des meilleures saisons pour un lanceur recru canadien dans l’histoire des Ligues majeures, a commenté Scott Crawford, le directeur des opérations du Temple de la renommée du baseball canadien. En plus de sa campagne magnifique avec les Braves d’Atlanta, il a dominé lors de son seul départ en séries d’après-saison. Il mérite amplement cet honneur. »

À sa première saison complète dans les Majeures, Soroka a compilé une fiche de 13-4 et une MPM de 2,68, retirant 142 frappeurs en 174 manches et deux tiers, soit 29 départs, pour les Braves. Sa moyenne de points mérités est la troisième meilleure la Nationale alors qu’il a présenté la meilleure MPM sur la route (1,35) de tout le circuit et la cinquième meilleure depuis 1913.

De tous les lanceurs recrus de la Ligue nationale, Soroka a maintenu la meilleure MPM, a terminé troisième pour les victoires et quatrième pour les matchs débutés, les manches lancées et les retraits sur trois prises. Grâce à ces résultats, il a été invité au match des étoiles et a été nommé lanceur partant de l’équipe étoiles des recrues par la revue Baseball America.

Le lanceur droitier a aussi été magistral lors de son seul départ en séries, limitant les Cardinals de St-Louis à un point et deux coups sûrs en sept manches lors du troisième match de la série de division. Il a aussi retiré sept frappeurs sur des prises.

Repêché en première ronde en 2015, l’ancien de l’équipe nationale junior du Canada a fait ses débuts dans les grandes ligues le 1er mai 2018. En cinq départs avec les Braves cette saison-là, il avait une fiche de 2-1 et une MPM de 3,51.

En plus de ses performances sur le terrain, Soroka s’est impliqué dans des œuvres de charité et dans sa communauté. Il a participé à des activités organisées par des fondations soutenues par les Braves, dont la fondation Dave Krache et les hôpitaux pour enfants d’Atlanta. Il a aussi invité les enfants atteints d’épilepsie et leurs parents à assister à des rencontres. Dans sa province natale, il est un ambassadeur de KidSport Calgary.

« Lorsque j’ai su que j’étais le lauréat 2019 du prix Tip O’Neill, ça m’a transporté en arrière, a dit le principal intéressé. J’ai eu la chance de me développer dans des programmes canadiens et j’ai toujours été fier lorsque des Canadiens réussissaient. Je ne manque jamais une occasion de dire, lorsque nous écoutons d’autres parties dans le vestiaire, que tel joueur au bâton ou tel lanceur au monticule est Canadien. Je suis plus qu’honoré de partager cet honneur avec non seulement les meilleurs joueurs du Canada, mais des Ligues majeures tout court. Ce sentiment de fierté de représenter le baseball canadien se voyait chez les autres et j’espère pouvoir faire de même à mon tour.

« Je suis heureux d’avoir été considéré pour ce prix et j’en resterai fier. »

Les détails sur la présentation officielle du prix Tip O’Neill seront annoncées au cours des prochains mois.

Le prix Tip O’Neill du Temple est dédié à James « Tip » O’Neill, de Woodstock (Ontario), qui a été l’une des premières vedettes des Ligues majeures. Avec les Browns de Saint-Louis de l’Association américaine en 1887, O’Neill a établi des records pour les coups sûrs, les doubles, le pourcentage de puissance et le total de buts, en plus de terminer la campagne avec une moyenne au bâton de ,492, un autre record. Les buts sur balles étaient comptabilisés comme des coups sûrs en 1887, mais si nous calculions sa moyenne selon les standards d’aujourd’hui, elle serait de ,435, bonne pour le deuxième rang de tous les temps derrière Hugh Duffy (,440 en 1894).

Pour déterminer un gagnant, le Temple prend en considération de nombreux critères, incluant les résultats de chaque candidat sur le terrain, son importance au sein de l’équipe, son engagement communautaire et le nombre de votes reçu par les amateurs. En effet, à partir du 15 novembre dernier, les partisans pouvaient voter parmi trois candidats par courriel ou via le site web du Temple.

Gagnants précédents du trophée Tip O’Neill

1984 – Terry Puhl
1985 – Dave Shipanoff
1986 – Rob Ducey
1987 – Larry Walker
1988 – Kevin Reimer
1989 – Steve Wilson
1990 – Larry Walker
1991 – Daniel Brabant
1992 – Larry Walker
1993 – Rob Butler
1994 – Larry Walker
1995 – Larry Walker
1996 – Jason Dickson
1997 – Larry Walker
1998 – Larry Walker
1999 – Jeff Zimmerman
2000 – Ryan Dempster
2001 – Corey Koskie
2001 – Larry Walker
2002 – Eric Gagné
2002 – Larry Walker
2003 – Eric Gagné
2004 – Jason Bay
2005 – Jason Bay
2006 – Justin Morneau
2007 – Russell Martin
2008 – Justin Morneau
2009 – Jason Bay
2010 – Joey Votto
2011 – Joey Votto
2011 – John Axford
2012 – Joey Votto
2013 – Joey Votto
2014 – Justin Morneau
2015 – Joey Votto
2016 – Joey Votto
2017 – Joey Votto
2018 – James Paxton
2019 – Mike Soroka